herbarium@live.fr 03 22 26 69 37

Histoire

Création des rues fleuries

Avant l’existence de l’Herbarium et de son association, dès juillet 1983 commença, grâce à quelques bénévoles le fleurissement d’une partie du vieux Saint Valery.
Dès le départ, la flore et les anciens murs annoncèrent un faire-valoir réciproque et esthétique.
Naturellement, il s’agissait de favoriser l’installation d’une végétation indigène, adaptée au caractère ancien et sauvage de ce vieux quartier.
Encouragés par les promeneurs et la municipalité, les jardiniers botanistes bénévoles étendirent leurs plantations jusqu’à deux kilomètres de plates-bandes.
Jusqu’à ce jour les rues suivantes sont toujours fleuries et entretenues, et depuis 1996 par l’association Herbarium . (elles formeront par la suite un écrin au futur jardin)
liste des rues:
Rue Brandt, rue du Comte Robert, rue Rouault, rue de Ponthieu (en partie), rue de la Mare bouchée, rue de Quesnoy, rue des Fossés, rue Gauthier (en partie), rue du Castel.

rues fleuries

Création de l’Herbarium

C’est en 1995, toujours par des bénévoles que fut créée l’association Herbarium (loi de 1901) et le jardin du même nom.
D’un terrain abandonné depuis plus de 38 ans, donc en friche, il fallait, sans plan, rétablir un jardin hospitalier. (Le premier se trouvait autour de l’hôpital depuis 1518).
Après la Révolution française, il fut transféré à l’emplacement actuel à l’intérieur de la ville fortifiée.
Les religieuses Augustines de l’hôpital de Saint Valery entretinrent ce nouvel espace de 1792 à1964 « pour nourrir, vêtir, panser et médicamenter les pauvres malades » telle est décrite leur mission dans les archives de l’hôtel-Dieu de Saint Valery.

Avant :

herbarium avant

Après :

apres herbarium